nov
26
2001

L’actualité I&S au SENEGAL

réalisé par ABABCAR DIOP

Les indicateurs TELECOMS

Vous trouverez les chiffres en consultant cette page :

fleche5.gifTarifs des liaisons spécialisées
fleche5.gifTarifs des liaisons spécialisées locales
fleche5.gifTarifs des liaisons RNIS
fleche5.gifTarifs des communications fixes
fleche5.gifFrais d’installation d’une ligne en zone urbaine
fleche5.gifTarifs des accès Sentranet Virual Private Network IP
fleche5.gifTarifs des communications mobiles
fleche5.gifTarifs des principaux Fournisseurs de Services Internet
fleche5.gifChiffres clés

L’actualité législative (lois, jurisprudence, …) dans le domaine I&S

Informatique et libertés (Protection des données personnelles)
A ma connaissance NON

Cybercriminalité
A ma connaissance NON

Société de l’information (régulation Internet)
texte de loi :

Protection des logiciels (régime de protection)

Signature électronique
Elle n’est pas autorisée pour les actes officiels

Les usages de l’informatique et d’internet

Le commerce électronique :

Usages d’Internet dans le milieu éducatif :

Références bibliographiques

1°) Générales

2°) Etudes

Les technologies de l’information et de la communication et le développement social au Sénégal :un Etat des lieux
Information and Communications Technologies and Social Development in Senegal: an Overview (Olivier Sagna)
Bref aperçu sur l’ usage des TIC au Sénégal (Olivier Sagna)
Infrastructures et Politiques (Mactar Seck )
Les métiers émergents (Amadou Top)
Étude sur l’efficacité des instruments de la politique de l’informatique en Afrique: Le cas du Sénégal (Moustapha Ndiaye)

3°) Points de vue

Nouvelle économie : Les atouts du Sénégal (Brigite Breuillac)
Faire bouger les mandarins (Alex Corenthin)
Le Net en Afrique : enjeux, rencontre et initiatives (Anne Dhoquois)
Le multimédia : Enjeux et perspectives pour le système éducatif sénégalais (Papa Youga Dieng)
Préparer les parlements africains à la société de l’information (Mamadou Diop Decroix)
Evolution des réseaux de données : Le Réseau IP (Mouhamet Diop)
Les télécoms au Sénégal : Une réforme qui s’impose ! (Initiatives citoyennes)
L’Afrique a-t-elle besoin d’Internet : Interview d’Olivier Sagna (Stéphane Foucart)
Quand la mode tutoie le Web (Claire Kane)
Amadou Top : Le grand marabout de l’Internet (Nathalie Lamoureux)
Le Sénégal émergent sera numérique ou ne le sera pas (Moubarack Lo)
Développer l’Internet au Sénégal (Pétition électronique du Métissacana)
Metissacana : Internet partout (Michel Mavros)
Télécommunications: La fleur fanée (El Hadj Rassoul Mbaye)
Le cyber-espace des femmes d’Afrique (Marie-Hélène Mottin-Sylla)
Développer une stratégie originale (Assane Ndao)
Les enjeux de la nouvelle économie (Abdoulaye Ndiaye)
L’Afrique doit participer à la gestion des ressources de l’Internet (Malick Ndiaye)
Faut-il taxer Internet ? par OASIS (article publié dans Le Soleil)
Le Sénégal sur le Net (Karine Portrait)
De la communauté à l’unité africaine (Olivier Sagna)
From Community to African Unity (Olivier Sagna)
L’Afrique à l’heure des inforoutes (Olivier Sagna)
Médias et Internet : Débats ouverts sur les enjeux et les perspectives (Abdoulaye Sèye)
Sénégal : le lion de la Net-économie sort ses griffes (Amaou Top)
Déjà les premières évaluations (Amadou Top)
L’Afrique pourra-t-elle relever le défi de l’unimédia ? (Amadou Top)
Virus informatiques : Ciel mon E-Mail ! (Thierry Triponez)

4°) Documents officiels relatifs à la politique nationale dans le secteur des télécommunications

Extrait du discours de politique générale prononcé par le Premier Ministre, Mame Madior Boye,devant l’Assemblée nationaledu 1er août 2001
Circulaire primatorale relative à la structuration des noms de domaines administratifs
Exploitation d’un réseau indépendant de télécommunication par satellite par la BRVM
Exploitation d’un réseau indépendant de télécommunication par satellite par la BCEAO
Cession à titre exceptionnel d’actions de la Sonatel détenues par l’Etat
Liste d’engagements spécifiques du Sénégal auprès de l’OMC
Convention de concession entre l’Etat du Sénégal et la Sonatel
Cahier des charges relatif à la concession de l’exploitation de réseaux et de services de télécommunications
Loi n° 96-36 du 31 décembre 1996 portant création du Technopôle de Dakar
Déclaration de politique de développement des télécommunications sénégalaises (1996-2000)
Loi n° 96-03 du 22 février 1996 portant Code des télécommunications
Accord Général sur le Commerce des Services

5°) Déclarations, résolutions et conclusions sur la Société de l’Information

Communiqué final du deuxième sommet africain de l’Internet AFRINET 2000(22/09/00)
Charte d’Okinawa sur la société de l’information (21/07/00)
Déclaration finale de Bamako 2000 (25/02/00)
Plan d’action de Bamako 2000 (25/02/00)
Déclaration de Dakar sur Internet et les médias africains (10/07/97)
Déclaration de Montréal des ministres francophones chargés des inforoutes (21/05/97)
L’Afrique et les nouvelles technologies de l’information (18/09/96)
Initiative Société Africaine à l’ère de l’Information (AISI) (30/08/96)
Conférence de Midrand sur la société de l’information et le développement (16/05/96)
Résolution de Cotonou sur la société de l’information (04/12/95)
Résolution 795 (XXX). Mise en place de l’autoroute de l’information en Afrique (02/05/95)
Communiqué final du colloque « Télématique au service du développement » (07/04/95)
Recommandations du colloque « Télématique au service du développement » (07/04/95)
Conclusions de la conférence de Bruxelles sur la société de l’information (26/02/95)

oct
01
2001

Pétition pour préserver la démocratie et les libertés

Octobre 2001 : Petition pour preserver la democratie et les libertes
Loi sur la sécurité quotidienne Informez-vous et agissez maintenant pour préserver la démocratie et les libertés !
http://www.iris.sgdg.org/actions/loi-sec/

mar
28
2001

ACTES du 12ème Colloque européen en I & S – Paris, 28-30 mars 2001

ACTES du 12ème Colloque Européen en Informatique et Société

Téléservices publics Usages et citoyenneté Public / Téléservices Uses and citizenship

Paris, 28-30 mars 2001

Organisé par le CREIS  : Centre de coordination pour la Recherche et l’Enseignement en Informatique et Société, en association avec :

IRIS (Imaginons un réseau solidaire)
VECAM (Veille européenne et citoyenne sur les autoroutes de l’information)
La Revue Terminal

COMITE DE PROGRAMME
Thèmes et objectifs du colloque
Plénière 1 : Services publics en ligne
Plénière 2 : Régulation, communication et démocratie
Plénière 3 : Management, organisation et formation
Atelier 1 : Droits, réseaux et cyberjustice
Atelier 2 : L’appropriation par les acteurs
Atelier 3 : Ville et citoyenneté
Atelier 4 : Savoirs et construction des pratiques

COMITE DE PROGRAMME (Program Committee)

  • Danièle Bourcier Creis, CNRS, Paris
  • Louise Cadoux, AILF, France
  • Dominique Carré, CREIS, Université Paris-Nord, France
  • Wim Van de Donk, Université de Tilburg, Pays-Bas
  • Eric Geneau, Maire-adjoint , Municipalité de Marly-le-Roi
  • Jean-Guy Lacroix, Université du Québec à Montréal, Canada
  • Maurice Liscouët, CREIS, IUT de Nantes, France
  • Daniel Naulleau, CREIS, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France
  • Francis Pavé, CSO-CNRS, France
  • Chantal Richard, CREIS, Université Paris-Nord, France
  • Alain Thyreau de Ministère de l’Education nationale, France
  • Patricia Vendramin, FTU, Namur, BelgiqueCOMITE D’ORGANISATION (Steering Committee)
  • Dominique Carré, CREIS, Université Paris-Nord, France
  • Daniel Naulleau, CREIS, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France
  • Robert Panico, CREIS, IUT de Valence, France
  • Chantal Richard, CREIS, Université Paris-Nord, France
  • Geneviève Vidal, CREIS, Université Paris-Nord, France

Thèmes et objectifs du colloque

Un peu partout en Europe, la fin des années 90 aura été marquée par le déploiement rapide des Autoroutes de l’Information (AI) et le développement de téléservices dans les secteurs marchand et non-marchand. On retiendra plus particulièrement ici la volonté affichée des Etats d’utiliser cette opportunité technologique pour moderniser leur fonc-tionnement à travers d’une part la mise en réseau de leurs administrations et services publics, et d’autre part la mise à disposition d’une gamme étendue de téléservices à desti-nation des citoyens/administrés. En Grande-Bretagne, par exemple, le gouvernement a lancé dès 1996 des projets pilo-tes pour améliorer, via les technologies de communication, les services aux citoyens et aux entreprises. En janvier 1998, la France quant à elle s’est dotée d’un programme d’action gouvernemental qui signe son entrée dans la société de l’information ; parallèlement, on débat au Parlement de la question des droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.

Pour autant, si la «  mise en réseau de l’Etat  » prédispose à un mode de gouvernement et d’administration des individus plus interactif, dans des domaines tels que les collectivités territoriales, la santé, l’éducation, la sécurité ou encore la justice, elle impose aussi un certain nombre de nouvelles contraintes dont les effets peuvent rapidement s’avérer pervers : exclusion de fait des hors réseaux, accroissement des inégalités d’accès à la connaissance, nouvelles formes de contrôle social, notamment dans la gestion intégrée de la santé.

On doit s’interroger aussi sur la nature des moyens aux-quels l’Etat a recours pour mettre en œuvre les téléservices : nouvelles formes de partenariat/délégation entre secteur public et privé, interconnexion de fichiers de personnes (NIR, STIC…), autant d’évolutions en apparence techniques qui induisent sous couvert d’efficacité sociale une marchandisa-tion croissante des rapports, exposent les individus et leurs li-bertés privées à de nouveaux acteurs marchands, et marginalisent in fine ce qui relèverait de la décision politique et du débat public.

Au-delà des nombreux discours prospectifs qui accompa-gnent le lancement des AI, de quels outils d’évaluation dispose-t-on ? Comment entend-on prendre en compte les résistances et revendications des usagers ? Dans le but d’engager un débat contradictoire sur l’entrée des Etats dans la société de l’information, le CREIS vous propose de confronter projets, expérimentations, réalisations, programmes politiques, analyses… afin de faire un premier bilan de la mise en réseau des administrations et services publics dans les champs suivant :

  • politique et citoyenneté ;
  • organisation et accès au travail ;
  • gestion des administrés, interconnexion des fichiers ;
  • production et reproduction des savoirs ;
  • pratiques de soins ;
  • équilibre des pouvoirs (local, national, international).

Cette rencontre vise à donner la parole à quatre types de publics engagés à différents niveaux dans la production, la diffusion, l’utilisation, l’évaluation, l’étude de l’informatisa-tion et la mise en réseau de l’Etat et des services publics, tant en France qu’en Europe, afin de confronter leurs points de vue :

  • décideurs et responsables de projets (élus politiques, ad-ministratifs, gestionnaires),
  • techniciens de l’informatique et de l’organisation (chefs de projet, gestionnaires d’applications, informaticiens…),
  • analystes (sociologues, économistes, juristes…),
  • usagers et leurs représentants (salariés et agents de l’administration et des services publics, syndicats, administrés, citoyens et leurs associations représentatives).

Plénière N°1 : Services publics en ligne

Conférence introductive :
Démocratie électronique pour la participation aux processus décisionnels : comment créer une communauté citoyenne en ligne.
Léda GUIDI, Responsable réseau Hyperbole, Municipalité de Bologna, ItalieDépartement pour l’ Information et la Communication

L’Etat en réseaux : quelles ambitions ? quels obstacles ? quels bénéficiaires ?
Françoise MASSIT-FOLLEA, ENS Lettres et Sciences Humaines

Pour un Internet citoyen : les réseaux électroniques au service de la citoyenneté et de la démocratie participative
Florence DURAND-TORNARE, Déléguée Vecam Villes Internet

La télémédecine : point de rencontre du mouvement technologique et des aspirations sociologiques
Louis LARENG Directeur de l’Institut Européen de TélémédecinePrésident du GCSRTR

Plénière N°2 Régulation, communication et démocratie

Gouvernance de l’Internet : réglementation, autorégulation, corégulation ?
Jacques BERLEUR, Tanguy EWBANK DE WESPIN, CITA, FUNDP, Namur, Belgique

Les téléservices publics : un impensé de l’action publique
Philippe BOUQUILLON, GRESEC, Université Lyon 2

Allons-nous devenir des citoyens électroniques ? réflexions sur la citoyenneté dans une société de l’information
Thierry VEDEL, CEVIPOF

Plénière N°3 Management, organisation et formation

Les cadres et les activités nomades : mesure de la charge de travail et de l’ergostressie dans la société de l’information et la net-économie
Yves LASFARGUE Directeur d’OBERGO (OBservatoire des conditions de travail et de l’ERGOstressie)

La « télé-médiation » dans les services publics : changements dans le travail et dans les usages
Gérard VALENDUC FTU, Namur, Belgique

Guichet unique, réalité plurielle. Résultats d’une enquête européenne
Claire LOBET-MARIS, Béatrice VAN BASTELAER, Sylvie NIGOT CITA, FUNDP, Namur, Belgique

Où va l’informatisation de l’éducation : de l’anticipation des usages aux questions industrielles
Yolande COMBES LabSIC, Université Paris Nord

Atelier 1 Droits, réseaux et cyberjustice

Le magistrat et l’aide à la décision : une meilleure justice ?
Filippe BORGES Doctorant, Centre théorie du droit, IDL, Université Paris 10 Nanterre

Complexité versus intelligibilité : pour de nouvelles formes de communication du droit
Danièle BOURCIER CNRS, Université Paris 10 Nanterre
Elisabeth CATTA Mission codification, Ministère de l’Intérieur

Vers un système judiciaire mieux adapté à la cybercriminalité
Carole MEIER Doctorante en droit, Université Paris10 Nanterre

Internet et l’accès au droit
Meryem MARZOUKI IRIS (Imaginons un Réseau Internet Solidaire)

Atelier 2 L’appropriation par les acteurs

Réflexion sur la nécessaire réorganisation de l’administration pour la mise en place de téléservices
Anne DE VOS, Claire LOBET-MARIS CITA, FUNDP, Namur, Belgique

Internet et production juridique : le rôle des consultations publiques
Karine GILBERG Doctorante CERSA, Université Paris 2

Le processus d’appropriation sociale de l’Internet en formation : le cas d’ATTAC
Éric GEORGE , École Normale Supérieure de Lyon et Université du Québec à Montréal

L’accès aux services publics et garantie des libertés, enjeux juridiques
Fabrice MOLLO Doctorant, CECOJI, CNRS

Atelier 3 Ville et citoyenneté

La ville et l’Internet créatif, coopératif et citoyen
Michel BRIAND Adjoint au maire, Brest, Président groupe Multimédia/Vie dansla cité, OTV

L’amélioration de la relation entre l’administration et les citoyens au niveau local : le cas des villes virtuelles
Béatrice VAN BASTELAER CITA, FUNDP, Namur, Belgique

L’appropriation des nouvelles technologies au sein d’une collectivité territoriale
Thierry LAGARON Secrétaire général, Mairie du Pecq

Atelier 4 Savoirs et construction des pratiques

Les enseignants du premier degré et les objets de savoir
Jean-Luc RINAUDO Centre Recherche Education Formation (CREF), Univ. Paris 10 Nanterre

Cyberposte : un service public d’accès à Internet ? Création, intégration et usages de nouveaux services
Patrice DE LA BROISE, Thomas LAMARCHE Université Charles de Gaulle, Lille 3

Des discours d’accompagnement aux usages des technologies culturelles
Hélène BOURDELOIE ENS, Lyon

L’Hypertexte pour rassembler ou pour disjoindre
Roger BAUTIER LabSIC, Univeresité Paris-Nord

Conférence de conclusion et synthèse du colloque
Patricia VENDRAMIN FTU, Namur, Belgique

jan
01
2001

Prix du CREIS – Lauréat 2001

Alexandre Serres de l’Université Rennes 2 pour sa thèse « Aux sources d’Internet : l’émergence d’Arpanet »

Publications (janvier 2006)