Témoignage Valérie Schafer

Valérie Schafer est Professeure d’Histoire européenne contemporaine au C²DH (Centre d’histoire contemporaine et numérique) de l’Université du Luxembourg depuis février 2018. Elle a auparavant travaillé au CNRS et est chercheuse associée au Centre Internet et Société (CIS – CNRS UPR 2000). Elle est spécialisée dans l’histoire de l’informatique, des télécommunications et des réseaux de données. Ses principaux centres de recherche sont l’histoire de l’Internet et du Web, l’histoire des cultures numériques européennes, et le patrimoine nativement numérique (en particulier les archives Web). Elle est actuellement responsable du projet HIVI (A history of Online Virality) financé par le FNR, fonds de la recherche Luxembourgeois, et du projet BUZZ-F (dans le cadre du BnF DataLab). 

Témoignage Danièle Bourcier

Directrice de recherche émérite CNRS ; Chercheure au Centre d’études et de recherche de science administrative, responsable du groupe Droit gouvernance et technologies du CERSA, Université Panthéon Assas, Danièle Bourcier a contribué à l’émergence d’une nouvelle discipline en France, l’informatique juridique. Sa thèse d’État en Droit public, qu’elle soutient après une bourse d’étude à l’Université Stanford, décrit une première application de l’intelligence artificielle à la décision juridique. Elle explore la modélisation de la connaissance juridique et les impacts sociojuridiques de la numérisation du droit. Ses travaux en linguistique juridique sont menés au Centre d’Informatique Juridique fondé par Lucien Mehl (conseiller d’État), qui conduiront à la création de Legifrance. Elle est chercheure associée au Centre March Bloch à Berlin et au Laboratoire IDT de l’Université Autonome de Barcelone. Egalement, membre du Comité d’Éthique du CNRS (COMETS) depuis 2011 et de la Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique d’Allistene (CERNA, CEA, INRIA) depuis 2012. Son travail porte actuellement sur l’Open science, l’Open Data, la protection des données personnelles et l’évolution du droit d’auteur. Elle est cofondatrice et responsable scientifique des Licences Creative Commons France (depuis 2004) en France. Elle travaille aussi sur la théorie des Systèmes complexes appliquée au droit, et sur les réseaux neuroconnexionnistes ; développe des méthodes en légistique dans lesquelles elle étudie de nouvelles formes de coordination permettant de s’accorder sur les normes. Ses travaux sur les communautés numériques lui ont permis d’explorer la gouvernance des biens communs. Conférences en Droit Pénal et Politique criminelle en Europe et Politique et Administration publique, Expertises juridiques internationales et nationales auprès de la Commission européenne et de Global Biodiversity Information Facility (GBIF), du Focus Group RTD-L.3, de l’OCDE (Groupe Genomics and Informatics-Privacy and Security Issues), de l’Académie royale des sciences néerlandaises (Legal education and Technology).

Témoignage Daniel Naulleau

Enseignant-chercheur en Informatique à ParisVI Jussieu, Daniel Naulleau est co-fondateur du Centre d’études sur la citoyenneté, l’informatisation et les libertés (CECIL), de l’ Observatoire des Libertés et du Numérique (OLN), du CREIS puis de Creis-Terminal. Il est membre du comité de rédaction de la revue Terminal.

Témoignage François Pellegrini

Vice-président de la CNIL, François Pellegrini est Professeur des universités à l’Université de Bordeaux, chercheur en informatique et en droit des technologies numériques, au Laboratoire bordelais de recherche en informatique et à l’Inria, https://www.labri.fr/perso/pelegrin/lp/lp_fr.html. François Pellegrini est expert international sur les questions de développement, de contenus numériques et d’éducation, coauteur de l’ouvrage Droit des logiciels – logiciels privatifs et logiciels libres, Paris, PUF, 2013
https://www.puf.com/content/Droit_des_logiciels